Principe de la réflexologie

Les terminaisons nerveuses de tous les organes de notre corps aboutissent dans nos pieds et nos mains (7200 terminaisons nerveuses aboutissent sous les pieds). 

La réflexologie agit sur les organes par l'envoi d'un message qui passe par des nerfs vers la moelle épinière jusqu'au cerveau, qui à son tour régule l'organe afin de rétablir son équilibre énergétique pour mieux servir sa fonction.

 

Origine de la réflexologie 

En Inde (berceau de la médecine ayurvédique), 3000 ans avant J.-C., on utilisait un massage précis de certaines zones du corps dont les pieds. Cette discipline thérapeutique sera ensuite colportée en Chine où la thérapie par pressions se pratique sur les pieds et les mains sur le même principe que l’acupuncture. Le pied est considéré comme la partie essentielle du corps, comme l’indique l’étymologie du mot "partie du corps qui sauvegarde la santé”.

L’Egypte (2300 ans avant J.-C.) témoigne de son intérêt thérapeutique pour le pied par un pictogramme retrouvé à l’entrée du tombeau d’Ankhamahor, médecin de Sakkarah. Traduction des hiéroglyphes : - le patient : « s’il te plait, ne me fais pas souffrir » - le thérapeute : « ne t’inquiète pas, je vais t’aider à te soulager ».

La réflexologie dite “moderne” sera marquée par deux grands fondateurs, William Fitzgerald et Eunice Ingham.

La réflexologie telle que nous la connaissons aujourd’hui est née en 1917 avec la publication du livre "Zone Therapy or Relieving Pain At Home". Dans cet ouvrage, le Docteur William Fitzgerald, spécialiste ORL, expose les rudiments de la réflexologie. Il décrit comment il parvient à apaiser la douleur de ses patients en utilisant divers accessoires sur leurs mains et leurs doigts. Il soulage les souffrances selon le principe de la découpe du corps humain en dix zones longitudinales, de la tête aux orteils en passant par les doigts. Il découvre qu’une stimulation de la peau dans une des zones affecte les organes ou les glandes situés dans la même zone.

Dans les années 1930, la physiothérapeute Eunice Ingham s'intéresse aux travaux de Fitzgerald. Partant du schéma rudimentaire des zones réflexes sur les pieds laissé par le Docteur Fitzgerald, elle entreprend de longues années de recherche, en travaillant sur des centaines de patients, pour aboutir à l'élaboration de "planches des zones" et "points réflexes" sur les pieds en relation avec les organes et glandes de l’organisme, encore utilisées de nos jours.


ACCES


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.